La guerre en photographies

Mis en ligne le 15 octobre 2014

Pour voir si le livre est disponible, cliquez sur le titre.

 

Paris 1914-1918, la guerre au quotidien : photographies inédites de Charles Lansiaux, Paris Bibliothèques, 2014

A mi-chemin du photojournalisme, dont il respecte les exigences de pertinence et de lisibilité, et de la photographie amateur, dont il a l'absence de contraintes et le ton personnel, Charles Lansiaux (1855-1939) saisit sur le vif les bouleversements de la vie quotidienne à Paris pendant la Grande Guerre. Le livre reproduit 200 de ces photographies accompagnées de commentaires historiques. 



 

  1914-1918, la violence de guerre  de Stéphane Audoin-Rouzeau, Gallimard, 2014

La Grande Guerre a été beaucoup photographiée, c'est une évidence. Elle l'a été de manière « officielle » par les reporters-photographes de la Section photographique de l'Armée, créée au printemps 1915 ; elle l'a été aussi à des fins de renseignement militaire. Mais la guerre fut bien davantage photographiée « au ras du sol », par ceux qui combattaient, gradés ou simples soldats.
Les clichés de trois jeunes sous-officiers, promus officiers au cours du conflit, occupent une place de choix dans cet ouvrage. Henri Pétin, Jean Pochard et Robert Musso ont vécu au quotidien avec leurs hommes et ne se sont pas pensés comme des « reporters » mais comme des soldats, ponctuellement photographes amateurs. Pas d'héroïsme dans leur vision.
L'historien Stéphane Audoin-Rouzeau présente et commente 120 photographies inédites, issues des fonds privés du Service historique de la Défense. Un témoignage juste et émouvant sur l'expérience combattante et la violence de guerre. 


  

  Ce que j'ai vu de la Grande Guerre de Frantz Adam, La Découverte, 2013

Une sélection de photos inédites prises par Frantz Adam, médecin et photographe sur le front de la Grande Guerre, de 1914 à 1918. 


   

Jours de guerre 1914-1918, Jean-Noël Jeanneney, Les Arènes, 2013

Une histoire de la Grande Guerre retracée à partir des 20.000 clichés sur plaques de     verre issus du fonds du journal Excelsior présentés, commentés, et accompagnés d'extraits d'articles et de reportages.


  

1914-1918, nous étions des hommes de Jacques Moreau, La Martinière, 2004

Photographe de métier, Jacques Moreau a vingt-sept ans lorsqu'il est mobilisé. Durant quatre ans, il va photographier la vie quotidienne des soldats dans ce conflit majeur que fut la guerre de 1914-1918.
Encore méconnu aujourd'hui - seuls quelques-uns de ses clichés ont été publiés -, Jacques Moreau est pourtant l'auteur de plus de 2000 plaques photographiques qui constituent une documentation exceptionnelle sur la Grande Guerre. Son sens du détail, son goût des instants insolites nous permettent de voir cette guerre sous un jour inédit. Son regard profondément humaniste et la grande qualité plastique de ses images font de cet ouvrage un événement. Avec plus de 150 photographies, cet album réunit des témoignages de poilus et des extraits de textes de grands auteurs. Un hommage aux héros que furent ces simples soldats.


 

Un regard sur la Grande Guerre : photographies inédites du soldat Marcel Felser de Stéphane Audoin-Rouzeau, Larousse, 2002

Retrouvées par miracle dans quelques boîtes en fer, au fond d'un grenier, ces photographies prises sur le front des Vosges entre 1915 et 1918 révèlent un observateur de la vie des poilus au regard exceptionnel, le soldat Marcel Felser. Ayant pris part aux deux guerres, résistant mort en déportation, ce photographe de grand talent, ingénieur dans le civil, dont la dernière lettre de Buchenwald s'achevait par ces mots, "Foi, Courage, Espérance, Confiance", nous plonge au coeur de l'existence quotidienne des soldats de la Grande Guerre. Ce fonds unique et inédit nous fait voir, avec les yeux d'un témoin, et plus encore d'un acteur, comment, confrontés à l'horreur, les poilus ont su préserver leur dignité d'hommes.
Spécialiste de la Première Guerre mondiale, Stéphane Audoin-Rouzeau, codirecteur du centre de recherches de l'Historial de la Grande Guerre (Péronne-Somme), professeur à l'université de Picardie, a renouvelé l'approche de ce conflit en s'intéressant notamment à la violence des combats et au travail de deuil des familles (14-18, Retrouver la guerre, Gallimard, en collaboration avec Annette Becker). 


   

1918, images de la victoire : janvier – novembre 1918 de Pierre Miquel, Tallandier, 1998

Cet album est le récit chronologique de l'année 1918. C'est le récit en images de cette  année de guerre, et finalement de paix. Chaque épisode combine sur une double page un texte bref, des photographies, la carte des opérations et des encadrés. 

  

14-18 : mille images inédites de Pierre Miquel, Ed. du Chêne, 1988

Des photographies d'époque qui montrent le quotidien des soldats pendant la Grande Guerre.