Le cinéma du Maghreb

Le cinéma du Maghreb

Une nouvelle génération de cinéastes

Depuis quelques années, le cinéma maghrébin s’affranchit progressivement de l’encadrement politique, des carcans idéologiques, des pesanteurs sociologiques, dans un contexte où dire et montrer ne vont pas toujours de soi et obligent parfois les cinéastes à l’exil. Aujourd’hui émerge une nouvelle génération de cinéastes. Certains reviennent à l’histoire de leur pays et aux marques douloureuses passées ou récentes. Chez d’autres, c’est le désarroi de la jeunesse et son inquiétude face à l’avenir qui résonne.

L’autre thématique, qui traverse ce cinéma, est l’importance de la question des femmes. Leurs représentations et leurs difficultés d’être dans les sociétés maghrébines sont présentes dès le début de la production cinématographique dans le Maghreb indépendant. On peut y voir un reflet des préoccupations féministes des auteurs, mais plus encore celui de l’époque et du statut particulier de ces femmes.

Dans le cadre du festival « Les Lorientales » (cinéma, concert, prix littéraire et photographique), la médiathèque vous invite à découvrir le cinéma du Maroc, d’Algérie et de Tunisie à travers une sélection de films qui illustrent ce contexte général.

Tous les films sont projetés en version originale à l’auditorium de la médiathèque François Mitterrand.

Les projections

Samedi 27 mai
14h30 L’Oranais de Lyes Salem (Algérie, 2014 ; 128 min)

Lundi 29 mai
14h30 L’Enfant endormi de Yasmine Kassari (Maroc, 2004 ; 95 min)
17h Satin Rouge de Raja Amari (Tunisie, 2003 ; 95 min)

Marid 30 mai
14h30 Les Jours d’avant de Karim Moussaoui (Algérie, 2014 ; 47 min)
17h Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch (Maroc, 2012 ; 113 min)

Mercredi 31 mai
14h30  Rachida de Yamina  Bachir-Chouikh (Algérie, 2002 ; 100 min)
17h A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (Tunisie, 2015 ; 98 min)

Vendredi 2 juin
14h30 Sur la planche de Leïla Kilani (Maroc, 2012 ; 110 min)
17h Les Secrets de Raja Amari (Tunisie, 2013 ; 90 min)
19h Much Loved de Nabil Ayouch (Maroc, 2015 ; 100 min) - interdit aux – de 12 ans

Samedi 3 juin
14h30 Le Challat de Tunis de Kaouther Ben hania (Tunisie, 2015 ; 90 min)
17h Les Terrasses de Merzak Allouache (Algérie, 2013 ; 90 min)

 

L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Retrouvez toute la programmation des Lorientales