Les mondes poétiques

de Jean-François Laguionie

Les mondes poétiques

Exposition

Élève du réalisateur Paul Grimault (Le Roi et l’oiseau), Jean-François Laguionie, écrivain, scénariste, est l’un des maîtres français du cinéma d’animation. Découvrir l’exposition « Les mondes poétiques », c’est un peu entrer dans l’univers de ce réalisateur discret et talentueux. On découvre ses dessins, ses peintures et les décors de ses films dont beaucoup d’éléments préparatoires. Depuis son premier court métrage, La Demoiselle et le Violoncelliste en 1965 jusqu’à Louise en hiver, cela fait cinquante ans qu’il nous invite aux voyages.

Une exposition conçue par JPL films avec le soutien de la Ville de Rennes et du Château d’Annecy

► Du 22 décembre 2017 au 13 janvier 2018
Dans le hall de la médiathèque François Mitterrand
Aux heures d'ouverture

Rencontre avec l'auteur

Samedi 13 janvier 2018 à 16h
Médiathèque François Mitterrand

Le rêveur éveillé

Un documentaire de Jean-Paul Mathelier (2015, 52 min.)

►Samedi 6 janvier à 14h30
Médiathèque François Mitterrand - Auditorium

Rares sont les témoignages de ces rêveurs que sont les réalisateurs de films d’animation. C’est dans une atmosphère marine feutrée que Jean-François Laguionie nous livre une mémoire pleine de tendresse et d’onirisme.
Dans la maison-atelier se conjuguent le passé des souvenirs, le présent du chantier en cours et le futur du film en gestation. Au centre de cet espace, ponctué par le rythme des marées, le rêveur éveillé façonne son imaginaire poétique.
Portrait d’un homme qui a su porter ses rêves d’enfant à l’écran. Un hommage à une certaine conception du cinéma.

Louise en hiver

Un film d'animation de 2016 (75 min)

► Samedi 13 janvier à 14h30
Suivi de la rencontre avec son auteur à 16h
Médiathèque François Mitterrand - Auditorium

À la fin de l’été, Louise voit le dernier train de la saison partir sans elle, la ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d’équinoxe surviennent condamnant électricité et moyens de communication. Fragile et coquette, bien moins armée que Robinson, Louise ne devrait pas survivre à l’hiver. Mais elle n’a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l’occasion pour s’inviter dans l’aventure.

C’est à Rennes, en 2016, dans les Studios de JPL Films que Louise en hiver a vu le jour. Un événement, car c’est le premier long-métrage d’animation réalisé et produit en Bretagne. Louise en Hiver a obtenu le Grand Prix du festival international d’animation d’Ottawa en septembre 2016.

 

Projections

Dans le cadre de l’exposition, trois films d'animation de Jean-François Laguionie à destination des plus jeunes :

Le tableau (2011)

► Mardi 2 janvier à 14h30
À partir de 8 ans - Durée : 80 min

L’île de Black Mor (2004)

► Mercredi 3 janvier à 14h30
À partir de 6-7 ans - Durée : 85 min

Le Château des singes (1999)

► Vendredi 5 janvier à 14h30
À partir de 6 ans - Durée : 76 min