Jeunesses d'aujourd'hui

Mois du film documentaire du 14 au 19 novembre

Jeunesses d'aujourd'hui

Qui sont les jeunes d’aujourd’hui ? Quelles sont leurs préoccupations, leurs inquiétudes et leurs joies ? A quoi ressemble leur quotidien, à l’école, au travail, dans leur famille ? Six documentaires qui sont autant de portraits sensibles d’adolescents et de jeunes adultes, vous proposent de faire un tour d’horizon de ces questions, au-delà des clichés, des préjugés et des frontières…

Nous princesses de Clèves

Nous, princesses de Clèves

Un film de de Régis Sauder (2010 ; 70 mn)
► Lundi 14 novembre à 17h

À Marseille, des élèves de première et de terminale du lycée Diderot étudient La princesse de Clèves. Issus des quartiers nord et fréquentant un établissement classé ZEP, tout les sépare a priori de ce grand classique de la littérature française. Pourtant, au cours de l'année scolaire, ils vont se prendre de passion pour ce roman et s'en approprier le texte pour faire des parallèles avec leur propre vie… Avec ce documentaire, le réalisateur Régis Sauder met en lumière l'exclusion par la culture "classique" dont sont victimes les jeunes de cités. Refusant de se cantonner à la lecture de "textes faciles pour les gens comme nous", les élèves de cette classe s'emparent avec ferveur de l'œuvre de Madame de La Fayette, déclamant avec application les tirades du roman. S'identifiant aux personnages et à l'intrigue, le personnage de la princesse de Clèves leur apparaît soudain familier. Tout comme pour elle, la dissimulation des sentiments et des relations amoureuses fait partie de leur vie quotidienne. Loin d'être un simple artifice, la mise en scène de Régis Sauder libère la parole de ces adolescents. Face à l'objectif, ils confient leurs préoccupations les plus intimes, évoquant les tabous familiaux qui les empêchent parfois de s'épanouir pleinement. Sentiments amoureux, premiers émois ou homosexualité, autant de questions qu'ils n'osent pas aborder avec leurs familles aux valeurs restées traditionnelles. Se rendant compte que l'institution scolaire ne leur a pas donné toutes les clés, ils expriment aussi leur révolte face aux inégalités et aux préjugés qu'ils subissent au quotidien. Un documentaire qui croque avec tendresse et justesse des lycéens tiraillés entre leurs rêves et leurs empêchements.



Les règles du jeu

Les règles du jeu

Un film  de Claudine Bories et Patrice Chagnard (2015 ; 102 mn)
Mardi 15 novembre à 17 h 

Lolita n'aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n'aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent du travail. Pendant six mois, les coachs d'un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu'il faut avoir aujourd'hui pour décrocher un emploi. A travers cet apprentissage, le film révèle l'absurdité de ces nouvelles règles du jeu. Un regard sans voyeurisme, mais sans pitié. Les réalisateurs proposent une plongée réaliste et passionnante dans un cabinet de placement du Nord de la France, où les jeunes apprennent les mots codés de l'entreprise afin de se confronter à un univers de plus en plus virtuel et mensonger. Au fil d'entretiens présentés avec humour, le film dessine une galerie de portraits attachants mais surtout un mécanisme pervers mis en place par le monde néolibéral. Un documentaire humaniste, qui fait comprendre l'enjeu des apparences et la difficulté de faire bonne impression dans une société où tout se ve


Spartacus et Cassandra

Spartacus et Cassandra

Un film de Ioanis Nuguet (2014 ; 82 mn)
► Mercredi 16 novembre à 17 h  

Spartacus, jeune Rom de 13 ans et sa sœur Cassandra, 10 ans sont recueillis dans le chapiteau-squat de Camille, une drôle de fée trapéziste qui prend soin d'eux, leur offre un toit et leur montre le chemin de l'école. Mais le cœur des enfants est déchiré entre l'avenir qui s'offre à eux... Et leurs parents qui vivent encore dans la rue. Dans ce récit documentaire aux allures de conte moderne, des petits héros ordinaires affrontent avec bravoure un quotidien semé d'embûche


Les Trois Sœurs du Yunnan

Un film de Wang Bing  (2012 ; 147 mn)
► Vendredi 18 novembre à 17 h

Trois jeunes sœurs vivent dans les montagnes de la Province du Yunnan, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Alors que leur père est parti en ville pour chercher du travail, Ying, 10 ans, s'occupe seule de ses sœurs Zhen, 6 ans, et Fen, 4 ans. La caméra de Wang Bing observe et accompagne durant plusieurs mois leur vie quotidienne.


Chante ton bac d’abord

Chante ton bac d'abord

Un film de David André (2013 ; 83 mn)
► Samedi 19 novembre à 14h30

L'histoire tumultueuse d'une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font régulièrement basculer le réel dans la poésie, le rire et l'émotion.


Pauline s’arrache

Pauline s’arrache

Un film d'Emilie Brisavoine    (2016 ; 90 mn) 
► Samedi 19 novembre à 16h

Pauline, 15 ans, est la seule de la fratrie à vivre encore avec ses parents. Entre sa mère, une ancienne reine de la nuit, et son père qui se travestit, son quotidien est explosif. Pauline est filmée pendant deux ans par sa demi-sœur Emilie, qui mélange des archives familiales et des images prises sur le vif... On y découvre une jeune fille pleine de vie, parfois agaçante mais au charme désopilant, très amoureuse d'un musicien. Pendant les deux années où la caméra la suit se joue une question fondamentale : quand et comment devient-on adulte ? Quel est le bon moment pour quitter le giron familial, pour " s'arracher "... D’ âpres scènes de la vie quotidienne et parisienne de cette famille hautement atypique -repas, engueulades sans fin- se mêlent  aux archives familiales en VHS, et finissent par composer l'émouvant roman d'apprentissage d'une jeune fille en quête d'émancipation.