Le cinéma iranien

Conférence de Agnès Devictor

Le cinéma iranien

Agnès Devictor propose de présenter brièvement une histoire du cinéma à partir d'enjeux politiques, économiques, religieux et esthétiques, depuis l'introduction du cinématographe à la cour du Shah en 1900 jusqu'à aujourd'hui.

Elle portera une attention particulière à la période de la Révolution de 1979 qui a failli réduire le cinéma en cendres, et montrera comment le régime de la République islamique par une politique d'islamisation inédite à l'échelle de la planète a profondément changé la façon de faire et de voir les films en Iran.

Elle présentera des réponses de réalisateurs face à ce contexte et aux contraintes particulièrement fortes qui ont pesé sur eux. De nombreux extraits de films seront analysés pour étayer son propos.

 

 

Titulaire d’une thèse de science politique consacrée à la politique culturelle de la République islamique d’Iran, Agnès Devictor a effectué ses recherches de 1994 à 1998 à Téhéran.
Maître de conférences à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle est auteure de Politique du cinéma iranien, de l'âyatollâh Khomeyni au président Khâtami, Editions du CNRS, 2004, a participé également à de nombreux ouvrages collectifs, à l’organisation de rétrospectives de films iraniens et a dirigé entre 2006 et 2009 le programme "Cinéma- Image" de l’Institut français de recherche en Iran (IFRI). Ses recherches portent actuellement sur les films de guerre tournés durant le conflit Iran-Irak (1980-1988) et les guerres en Afghanistan depuis 1979.