Marie-Hélène Lafon

La rencontre en écoute.

Marie-Hélène Lafon

 

 

Ecrire ça commence comment ? J’ai attendu longtemps. J’avais trente-quatre ans, c’était à l’automne 1996, et j’ai eu le sentiment de manquer ma vie, de rester à côté ; j’étais comme une vache qui regardait passer le train et les vaches ne montent pas dans les trains. Je me suis assise à ma table et j’ai commencé à écrire…

Marie-Hélène Lafon

 

Joseph, le dernier ouvrage de Marie-Hélène Lafon vient de paraître aux éditions Buchet/Chastel. Sélectionné pour le prix des libraires 2015, ce roman de Marie-Hélène Lafon nous confirme cette source intarissable qui anime la romancière depuis des années et dans laquelle elle puise son inspiration : la puissance du monde rural, de sa terre, le Cantal.
Joseph est le récit d’un ouvrier agricole, aux abords de ses 60 ans. Grâce à son style épuré, alliant justesse et densité, l’auteur nous fait pénétrer dans la vie de Joseph, au cœur même de ses moindres gestes, de ses plus secrètes pensées.

A l‘occasion de la sortie du roman Joseph ; et de la venue de Marie-Hélène Lafon au Lycée Dupuy de Lôme dans le cadre d’une résidence artistique avec le photographe Bernard Molins ; la médiathèque recevra l’auteur le temps d’une rencontre-lecture.

En écho à cet évènement, l'artiste Catherine Fontaine présentera son livre Le pays premier. Un portfolio de dessins réalisés à partir de textes extraits de Traversée de Marie-Hélène Lafon.

Marie Hélène Lafon est agrégée de grammaire et professeur de lettres classique à Paris. Ses romans plongent souvent leurs racines dans le  réel d’un monde rural, qu’à tort on peut croire disparu. Les héros de Marie Hélène Lafon ne sont pas les paysans d’aujourd’hui. «  J’écris comme on laboure, dit-elle… J’écris à la lisière, en lisière…entre deux mondes. Une tension entre deux pôles, tension féconde et constitutive, je crois, de l’écriture

La rencontre est en écoute avec l'aimable autorisation de Marie-Hélène Lafon [durée : 1h30 env.]

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire