Arrestation et mort de Max Jacob

Un essai de Lina LACHGAR, Editions de la Différence, 2017

Mots-clés :Livres documentaires, Adultes, Bretagne

Max Jacob

Arrestation et mort de Max Jacob

Le 24 février 1944, Max Jacob, poète juif breton né à Quimper, est arrêté par la Gestapo.
Converti au catholicisme, l'homme de Lettres avait choisi depuis plusieurs années de mener une vie retirée au sein de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire. Suite à son arrestation il est interné au camp de  Drancy où il mourra en quelques jours des suites d'une pneumonie. Son ami Jean Cocteau tentera dans une lettre et dans un projet de pétition de demander sa grâce mais elle n'aura pas le temps d'aboutir.

Une plongée effarante dans l'histoire, un témoignage précieux.

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire