Café Budapest

Un roman graphique d’Alfonso Zapico, Steinkis, 2016

Mots-clés :BD et mangas, Adultes

Entre douceur et noirceur.

Café Budapest

Juste après la Seconde Guerre Mondiale, Yechezkel part vivre à Jérusalem avec sa mère veuve et survivante du camp de Birkenau…
Ils arrivent au Café Budapest, tenu par son oncle Yosef. C’est là que Yechezkel travaillera désormais en tant que violoniste et aide au café. C’est là aussi qu’il tombera amoureux de Yaiza la jeune femme musulmane qui livre les marchandises.


Dans ce café pittoresque cohabitent de nombreux personnages : des juifs, des musulmans et des anglais. Mais cette belle harmonie ne va pas durer car les évènements historiques de 1948 (création de l’Etat d’Israël) vont entrainer le conflit israélo-palestinien. La grande Histoire va confronter chacun des personnages à ses convictions et ses croyances dans un questionnement toujours d’actualité.

Pas facile d’évoquer la naissance de l’Etat d’Israël ou la genèse du conflit israélo-palestinien en BD sans éviter des détours réducteurs.
Alfonso Zapico, relève le défi en dévoilant par petites touches les enjeux du conflit, tout en sondant les espoirs et les désillusions de ses personnages. Il nous livre un album véritablement touchant.

Vous voulez l'emprunter...