La fractale des raviolis

Un roman de Pierre Raufast, Alma éd, 2014

Mots-clés :Romans

Il était une fois...

La fractale des raviolis

« Je suis désolé, ma chérie, je l’ai sautée par inadvertance »
Je comprends qu’un homme puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par désœuvrement, par curiosité, par habitude, par excitation, par intérêt, par gourmandise, par nécessité, par charité, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non.


Le roman de Pierre Raufast s’ouvre sur cette tirade prononcée par une femme trompée, une fois de plus mais une fois de trop, par son mari volage. L’épouse meurtrie décide alors de l’empoisonner en lui préparant son plat préféré, des raviolis. Mais alors que l’instant fatal se profile une deuxième intrigue, puis une troisième… viennent  s’imbriquer dans le récit initial à la manière de poupées russes.
Une construction très originale pour ce roman, où le plaisir, mais aussi le talent du conteur sont indiscutables.
Chaque histoire à son unité propre, s’imbrique parfaitement dans celle qui la précède et nous ramène après plusieurs digressions à l’histoire initiale du couple désuni avec en prime, un dénouement inattendu.


En fin d’ouvrage, Pierre Raufast rédige un bref autoportrait où il évoque ses souvenirs de père racontant des histoires à sa fille.
« J’ai retrouvé en rédigeant ce livre le plaisir de raconter des histoires, assis sur un lit, en face de deux paires d’yeux qui brillent dès la première phrase : Il était une fois… ».

Un roman original, inventif et drôle où l’on retrouve le plaisir d'écouter raconter des histoires.
Chapeau bas !

 

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire