Lèvres de pierre

Nancy Huston, Actes sud, 2018

Mots-clés :Romans, Adultes

L'enfance et la jeunesse d’un Cambodgien et d’une Canadienne.

Lèvres de pierre

Deux parties dans ce livre, celle de Saloth Sâr, futur Khmer Rouge, celle de Nancy Huston, future romancière et essayiste. Deux êtres qui ne se croiseront pas dans la réalité mais qui, dans cette fiction, au travers d’un parcours personnel relativement comparable, divergent dans leurs implications politiques sous les pseudonymes de Pol Pot et de Dorrit.

Peu d’écrivains ont  le courage de s’exposer à ce point en mettant en parallèle sa propre trajectoire avec celle d’un génocideur.
Comment comprendre au travers de leurs résonances multiples, qu’une Nancy Huston s’enracine dans l’âme de résistante pacifiste et qu’un Pol Pot résistant se transforme en bourreau ? Pour cela elle se décrit sans complaisance avec lucidité et intuition mêlées qui laissent au lecteur le troublant sentiment de se tenir au plus près du pouvoir des hasards de nos vies.
Un livre exigeant, qui interpelle et souvent perturbe comme dans de nombreux livres de cette auteure.

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire