Lulu, femme nue

Une comédie dramatique de Solveig Anspach

Mots-clés :Comédie dramatique / drame, Cinéma

D'après la BD d'Etienne Davodeau, un film fantasque et chaleureux

Lulu, femme nue

Lulu, Lucie de son vrai prénom, est une femme éteinte. Après avoir échoué lors d’un entretien d’embauche, elle rate son train de retour et décide de ne pas rentrer chez elle pour y retrouver un mari et des enfants qui ne voient plus en elle qu’une honnête cuisinière. Elle décide de s’offrir une parenthèse et multiplie les rencontres inattendues.

Lulu, femme nue, c’est d’abord une bande dessinée. Un diptyque délicat d’Etienne Davodeau paru chez Futuropolis et dont la réalisatrice Solveig Anspach a repris l’essence pour le porter sur grand écran. L’essence, c’est cette interrogation existentielle qui tenaille son héroïne, une femme devenue invisible à force de s’effacer. Et qui a bout de forces s’arrête sur le bord du chemin pour faire le point sur sa vie. Au fur et à mesure de ses rencontres, des personnages magnifiques, Lulu va se reconstruire.


Filmé avec beaucoup d’élégance, la réalisatrice nous livre un beau portrait de femme et une leçon de vie empreinte d’émotion et d’humanité joyeuse.

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document