Ma ZAD

Un livre de Jean-Bernard Pouy, Série Noire / Gallimard, 2018

Mots-clés :Romans policiers et SF, Adultes

Un Pouy au meilleur de sa forme.

Ma ZAD

Vous prenez un peu de Didier Daeninckx, de Frédéric Dard et deux zestes de Georges Perec et Raymond Queneau et pouy voilà un Pouy.
Un récit foutraque où les digressions en tous genres permettent de rigoler, un peu, de choses sérieuses sans pour autant nier le sérieux des choses.

Un polar sociale qui lève le poing et qui résonne comme un point final de l'écrivain...

     « Le gros paquebot avançait comme une biscotte dans la soupe. Je ne trouvais pas d'autre métaphore. Le culinaire était dû à la vie à bord. Ne rien avoir à faire sinon d'attendre le repas du soir. Au menu, de la raie. Ne rien avoir à penser sinon au ressassement. Et ce plat de cantine m'a renvoyé à mes chères études. Peut-être que La Raie de Chardin était l'un des plus beaux nus de l'histoire de la peinture. Celui qui incluait la peau, l'odeur, le dernier abandon, et, caché derrière la nature morte, quelque chose de très vivant : la petite mort.
     D'année en année, pendant mes études, je me suis senti mieux avec les artistes dits 'tranquilles', quelquefois 'sereins', souvent 'secrets', ceux qui s'étaient laissé enfermer dans un atelier qu'ils avaient habité comme un jardin de type japonais. Des ermites aux yeux grands ouverts, comme Vermeer, Chardin, Morandi ou Mondrian. Tous ceux qui avaient deviné le divan, détaillé le détail, et imaginé un monde qu'ils ne voulaient pas parcourir. De peur d'être déçus, sans doute.
»

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire