Mémoires d'un poilu breton

Un récit d'Ambroise Harel, Ouest France, 2009

Mots-clés :Adultes, Bretagne

Ambroise Harel, paysan breton, part en août 1914 pour une guerre... fraîche, joyeuse

Mémoires d'un poilu breton

"Mémoires d'un poilu breton" est un récit exceptionnel.

Authentique paysan breton, originaire de Langon en Ille-et-Vilaine, Ambroise Harel part en août 1914 pour une guerre que tous prévoient fraîche, joyeuse... et courte.

L'hécatombe des premiers combats de cette fin d'année 1914 annonce toute l'horreur dans laquelle des millions d'hommes vont être broyés.

Dans un style extraordinairement vivant et précis, le jeune Ambroise Harel - soldat d'infanterie classe 1914 - nous entraîne dans les méandres et les errements d'une guerre impitoyable. De l'avis de spécialistes de l'histoire de la Première Guerre mondiale, les mémoires d'Ambroise Harel sont incontestablement d'une richesse et d'une vérité rares.

De plus, sur un exemplaire de l'unique édition de 1921, l'auteur a corrigé certaines erreurs et surtout apporté des précisions techniques et humaines à un texte d'une exceptionnelle vivacité. C'est un regard sans complaisance et sans parti pris que porte le jeune agriculteur breton sur cette guerre qui saignera à blanc l'Europe, la France et surtout son pays, la Bretagne.

"Un témoignage qui prend aux tripes", comme auraient dit les témoins directs de cette guerre que tous espéraient être la "der des ders".

Au milieu des centaines de récits de soldats témoignant de leur guerre, pour la première fois, c'est un authentique fils de la terre bretonne qui raconte ses cinq années de combat, d'héroïsme, de doute et de peur passés dans la boue des tranchées.

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document

 

Ajouter un commentaire

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire