Nantes sous les bombes alliées

François Gauducheau, Aber Images

Mots-clés :Films documentaires, Cinéma, Bretagne

Un épisode tragique méconnu de la France en guerre

Nantes sous les bombes alliées

Le 16 septembre 1943, la ville de Nantes est bombardée en plein après-midi par des avions bombardiers américains. Le port était visé, mais c’est malheureusement sur le centre ville que s’abattent plus d’une centaine de bombes faisant en moins de vingt minutes des centaines de victimes. Le pilonnage de  Nantes et de son agglomération se poursuit les jours suivants : au total, 1460 personnes sont tuées et plus de 2500 personnes blessées.
Ces victimes nantaises font partie des 75 000 Français morts sous les bombardements alliés durant la seconde guerre mondiale. Un sujet tabou, volontiers oublié par les acteurs de l’époque, notamment au moment de la Libération . Le documentaire de François Gauducheau lève le voile sur cette histoire méconnue et donne la parole à ceux qui ont vécu cette journée alors qu’ils étaient enfants ou adolescents. Travail de mémoire, hommage aux victimes civiles, le film est également une réflexion salutaire sur tous les bombardements qui détruisent et traumatisent les populations de tous les continents. Quelles sont les raisons de ces frappes de grande ampleur , quels en sont les enjeux, et enfin n’y a-t-il d’autres moyens de persuasion pour les armées libératrices, surtout dans les conflits actuels. Autant de questions pertinentes posées aux chercheurs et historiens contemporains.