Phoenix

Drame de Christian Petzold, Diaphana, 2014

Mots-clés :Cinéma

Revenue d'entre les morts, Nelly part en quête de son amour perdu et de la femme qu'elle était autrefois...

Phoenix

Juin 1945. Grièvement défigurée, la chanteuse Nelly Lenz , seule survivante d'une famille déportée à Auschwitz, retourne dans un Berlin sous les décombres. Elle est accompagnée de sa fidèle amie, Lene, employée de l'Agence Juive. Tout juste remise d'une opération de reconstruction faciale, Nelly part à la recherche de son mari, Johnny, malgré les mises en garde suspicieuses de Lene. Johnny est convaincu que sa femme est portée disparue. Quand Nelly retrouve sa trace, il ne voit qu'une troublante ressemblance et ne peut croire qu'il s'agit bien d'elle. Dans le but de récupérer son patrimoine familial, Johnny lui propose de prendre l'identité de sa défunte épouse. Nelly accepte et devient son propre double. Elle veut savoir si Johnny l'a réellement aimée ou s'il l'a trahie...

Le réalisateur allemand Christian Petzold compose un mélodrame poignant doublé d'un véritable thriller sentimental et existentiel. Tous les ingrédients du drame amoureux, le doute, la suspicion, les révélations brutales, la convoitise, la trahison, prennent un accent  particulièrement déchirant dans le contexte si singulier de l'après-guerre. Comment Nelly, rescapée de l'horreur et profondément meurtrie dans sa chair, peut-elle se reconstruire? Pourquoi et pour qui peut-elle renaître de ses cendres ? D’abord fantôme, corps décharné et  douloureux, elle va reconstruire peu à peu sa féminité, d’abord sous l’œil de Johnny, pygmalion ambiguë mais qui lui est nécessaire.
Portée par des acteurs intenses  et bouleversants, cette histoire d'amour fou provoque le trouble et questionne tout en apportant une note d'espoir : Nelly, la résiliente, la revenante apparaît alors plus incarnée et plus vivante que les vivants ...


 

 

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document