Une si jolie petite fille

Récit de Gitta Sereny, Ed.Plein Jour, 2014

Mots-clés :Livres documentaires

Du fait divers à la psychanalyse des profondeurs

Une si jolie petite fille


En 1968, à Newcastle, une fillette de 11 ans assassine deux enfants de 3 et 4 ans. Considérée par toute la Grande-Bretagne comme un être démoniaque, la petite fille, vive, jolie, exceptionnellement intelligente, est jugée comme une adulte et emprisonnée.
Près de trente ans plus tard, alors que, sortie de prison à sa majorité, mère de famille, Mary essaie de refaire sa vie, Gitta Sereny la retrouve et la convainc de rouvrir avec elle, dans de longs entretiens, le dossier de ses crimes. Toute la vie de Mary défile. Elle la revit à mesure, plonge dans les semaines qui ont conduit à la tragédie, puis dans ses années de captivité, raconte cette histoire qui est aussi l’histoire d’une lente reconstruction, d’une sortie progressive de l’horreur – celle qu’elle a commise et celle dans laquelle sa mère l’avait plongée dès sa petite enfance, ce cauchemar que Mary, arrivée au bout d’elle-même, pourra enfin regarder en face.
Gitta Sereny, journaliste, historienne et écrivain décédée en 2012, s’est livrée  à une quête de la vérité absolument saisissante par sa force et sa profondeur d’analyse. Modèle de persévérance et d'intégrité, il ne s'agit à aucun moment pour elle d'excuser ou de minimiser l'acte de Mary, mais bien de comprendre ce qui a pu motiver la tragédie. Pour cette humaniste militante, le fond du problème  est sans équivoque : le monde adulte auquel a été confrontée la petite Mary, ne la jamais considérée comme une enfant et n'a pas su la protéger. L'adulte qu'elle est devenue, toujours meurtrie par ce qu'elle a commis, cherche désespérément à se reconstruire. Mais comment regarder sa monstruosité en face, et surtout comment se pardonner ? Patiemment, avec  obstination et empathie, Gitta Sereny va l'accompagner sur le chemin de la rédemption. Cette enquête au plus profond de l'être humain, est en tout point passionnante et bouleversante. Et au-delà du destin exemplaire de Mary Bell, se profilent d'autres terribles histoires d'enfants perdus que la société abandonne.  D'autres histoires de violence qui interrogent notre responsabilité à tous face au mal, à ses origines et à ses conséquences.

 

 

Vous voulez l'emprunter...

Voir la disponibilité du document