Une vie entière

Un roman de Robert Seethaler, Sabine Wespieser, 2015

Mots-clés :Romans, Adultes

"Un homme doit vivre la tête haute"

Une vie entière

Andreas Egger est mort seul, âgé et usé dans son petit village des Alpes autrichiennes. Orphelin, il est confié très jeune à un fermier tyrannique qu’il quitte dès ses 18 ans. Andreas mène dès lors une vie de labeur sans jamais se plaindre. L’amour pour Marie, jeune serveuse, le prend au dépourvu. La deuxième guerre mondiale le happe. A son retour, Andreas, toujours aussi taiseux, continue à  observer les changements qui s’opèrent autour de lui, comme le désenclavement de la vallée et l’arrivée des touristes.
En 150 pages seulement, Robert Seethaler condense une vie entière. Une vie certes simple et  laborieuse, traversée de petits bonheurs et de grandes vicissitudes mais digne, rythmée par les saisons et constamment en prise avec la nature. Un roman sobre à l’écriture ciselée où chaque mot est pesé. Comme chez C.F. Ramuz, Seethaler, en évoquant une vie en apparence la plus insignifiante, atteint à l’universel. Magnifique !


A lire également du même auteur Le Tabac Tresniek, autre coup de cœur.

voir la chronique.

Vous voulez l'emprunter...